La Plaine du Souss au Maroc en Mai 2002 ( lire la description )

11 mai - 24 Mai 2002 . Evidemment , taroudant ne peut se comprendre sans la plaine du Souss et vice - versa . Cette plaine se présentant sous la forme d'un " V " à l'horizontale . Elle s'étire d'Est en Ouest sur environ 150 kilomètres et est encadrée par deux massifs montagneux . Le Haut Atlas au Nord et l'Anti Atlas au Sud . Ça vaut le coup de s' y balader en Février - Mars avec pour toile de fond les cîmes du Haut Atlas enneigées et la douce odeur de la fleur d'oranger . Il l'a bien sillonnée cette plaine le fantôme du temps , au cours de son voyage d'étude . En long , en large , au travers d'enquêtes qui l'ont mené aussi bien auprès de ce chef de la DAG ( l'équivalent de la DST ) , de ce directeur d'usine de conditionnemnt de lait ou auprès de divers commerçants de souks ... Cette fois encore , gglebaroudeur va la sillonner en long et en large , sans les enquêtes de terrain , avec de nouvelles découvertes et surprises ... Une bien mauvaise celle -là . A Inezgane ( grande banlieue d'Agadir ) , de retour des retrouvailles avec Taroudant ( c'était un 11 Mai ) , gglebaroudeur avait surestimé les capacités économiques de sa voiture de location ... Dotée d'un traditionnel carburateur et utilisant encore du super plombé ( en France , il y a belle lurette que ça se fait plus ) , elle mit le baroudeur en panne sèche . Heureusement à quelques centaines de mètres d'une station service . D'autres furent plus enthousiasmante ... Une plongée aux confins de la plaine du Souss , jusqu'aux limites de la province de Ouarzazate , fit découvrir à Harold en la localité d'Oulad Behril , ce paisible palais d'un ancien pacha local ayant été l'acquisition entre 1957 et 1987 d'un prince Danois . On peut même y voir sa photo en compagnie de Maurice Béjart ... D'un palais l'autre on tombe plus loin sur celui de Taliouine . Il aurait appartenu au Glaoui . Ce site tristement à l'abandon n'est pas possible d'accès à l'intérieur . Le lieu se prêta toutefois à une courte sieste ... Le seul moyen probable de pouvoir pénétrer la relique ... En s'assoupissant un instant , Ambleside eut ce flash . Il suivait dans un patio orné d'une riche fontaine un militaire probablement de la coloniale ( ça se voyait vaguement à l'aspect de l'uniforme ) d'un grade prestigieux ... Après Talioune , c'est le pays de l" 'or rouge " , le safran , dont le gramme coûte 10 Dirhams ... A qui profite cette richesse ? Certainement pas aux journaliers !!! Comme à qui profitent ces pick -up lourdement chargés en légumes , faisant dire que les fréquentes précipitations du début de 2002 ont été salutaires pour l'agriculture ? Toujours au même , il faut pas se leurrer ... Lui le journalier touchera seulement que ses 30 ou 40 dirhams quotidien ( 3 à 4 euros ) et encore , si on veut bien de lui pour la journée . 40 dirhams, à ce qu'on a raconté à gglebaroudeur , c'est ce que ponctionne un gendarme de là -bas au chauffeur d'un pick-up surchargé afin de fermer les yeux sur l'affaire ... vive la corruption !!! A SUIVRE : Maroc , rivage Atlantique entre Essaouira et Sidi Ifni , Mai 2002"

Previous video Go back Next video
Add a comment

Make a free website with emyspot - Signaler un contenu illicite sur ce site